SNUipp/FSU Haute-Marne
http://52.snuipp.fr/spip.php?article1410
CAPD du 23 janvier : compte rendu
mardi, 23 janvier 2018
/ SNUipp-FSU52

En l’absence de la DASEN, la CAPD était présidée par la Secrétaire Générale et l’IEN Adjointe, en présence des IEN de Chaumont, Langres et Joinville, de 3 chefs d’établissements, 2 représentants des personnels de l’UNSA et 7 représentants du SNUipp-FSU ainsi que mmes Froeliger et Gauthier de la DIRH.

Mouvement inter-départemental

38 candidatures ont été déposées pour sortir du département. (Il y en avait 32 en 2017, 31 en 2016, 47 en 2015). 14 demandes concernent l’académie : 8 pour la Marne, 4 pour l’Aube et 2 pour les Ardennes. Une demande de bonification exceptionnelle pour handicap a été déposée et acceptée.

Avancement

Cette année est une année transitoire. En effet, pour la dernière année, c’est le barème départemental qui entre en compte pour l’avancement au 7ème et 9ème échelon (30% des promouvables qui peuvent bénéficier d’une bonification d’ancienneté en "gagnant" un an). Les avancements pour les autres échelons se font désormais automatiquement et à la même vitesse pour tou-te-s.

Sur 41 promouvables au 7ème échelon, 12 seront donc promus plus rapidement. 12 seront également promus au 9ème échelon sur 42 promouvables.

Nous avons dénoncé le fait que ce ne sera, à l’avenir, pas exactement 30% des promouvables qui bénéficieront d’une bonification d’ancienneté. Jusque là en effet, si le pourcentage de promus parmi les promouvables ne tombait pas juste, la fraction restante était conservée pour l’année suivante et se cumulait jusqu’à obtenir un entier permettant de promouvoir une personne supplémentaire. Ce ne sera plus le cas désormais. Le "reliquat" d’une année sera perdu, il y aura donc moins de 30% de collègues promus. Encore un moyen pour l’administration de récupérer quelques deniers...

©Copyright 2006 - SNUipp/FSU Haute-Marne, tous droits réservés.