SNUipp/FSU Haute-Marne
http://52.snuipp.fr/spip.php?article1212
Résultats des permutations informatisées 2016-2017
lundi, 6 mars 2017
/ SNUipp-FSU52

Ci-dessous les barèmes :

LES SORTANTS :

Département obtenuNbreBarème minimum
008 - ARDENNES 122.00
010 - AUBE 2222.00
051 - MARNE 1661.00
056 - MORBIHAN 1847.00

LES ENTRANTS :

Département d’origineNbreBarème minimum
021 - COTE D’OR 1222.00
041 - LOIR-ET-CHER 1452.00
051 - MARNE 122.00
093 - SEINE-SAINT-DENIS 1539.00
973 - GUYANE 2161.00

Les résultats sont accessibles depuis votre e-dossier permutations : http://e-permutations.snuipp.fr/52/les-resultats . Comme pour le mouvement et les promotions l’accès aux résultats n’est possible qu’avec son code SNUipp.

Les syndiqués ont été prévenus de leur résultat par SMS s’ils nous ont communiqué leur numéro de portable.

Un mail a été envoyé à tous les participants qui nous avaient indiqué leur adresse mail. Nous restons à votre disposition pour toutes informations.

Permutations : comment ça marche ?

Pour changer de département, il faut à la fois avoir une possibilité de sortie du département actuel et une possibilité d’entrée dans un autre département.

En amont du traitement des permutations informatisées, il y a un ’’calibrage" fixé par les recteurs et les DA-SEN, compte tenu des besoins estimés en postes des départements, en fonction de la dotation budgétaire et des postes aux concours.

Ce calibrage peut être positif ou négatif. Dans les permutations, il apparaît dans la phase ’’M’’, constituée de permutations non compensées (inégalité possible entre nombre d’entrants et nombre de sortants). Cette année, nous avons 2 sortants "M" et 3 entrants "M".

La phase "P" consiste ensuite en un échange poste à poste (donc neutre en terme budgétaire) pour améliorer les résultats des permutations. Cette année, nous avons 3 sortants et 3 entrants "P".

Pour 2017, le résultat est de 2616 mutations ’’M’’ et de 1373 permutations ’’P ’’ , auquel il faut rajouter 20 ’’S’’ pour Mayotte.

En principe, le solde "P" d’un département devrait être systématiquement à zéro, puisque équilibre poste à poste ; mais ce n’est en réalité pas le cas parce que le traitement informatisé prévoit la possibilité d’améliorer un voeu autre que le premier voeu obtenu en "M", à travers le traitement "P" : par exemple, un collègue peut ainsi avoir virtuellement obtenu son voeu 4 en phase "M", mais obtenir ensuite son voeu 1 en "P" à partir du département obtenu en "M".

Mayotte : il faut ajouter par ailleurs 20 entrées et sorties ’’S’’ (surnombre) correspondant à des collègues retournant dans leur département d’origine après une affectation à Mayotte.

©Copyright 2006 - SNUipp/FSU Haute-Marne, tous droits réservés.