www.snuipp.fr

SNUipp/FSU Haute-Marne

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
14 décembre 2013

Compte rendu du conseil de formation du 26 novembre 2013

Un conseil de formation très riche et qui a été l’occasion d’intervenir lors de débats intéressants.

1) Rappel sur le mode d’attribution des formations à candidature ouverte.

Nous avons évoqué le problème des collègues sur postes fractionnés, des remplaçants et des collègues des rased qui n’ont pas accès à certains stages. Les formateurs ont effectivement la possibilité de "cocher" les publics plus particulièrement concernés ou, à l’inverse, à éviter pour les stages qu’ils proposent. Ainsi, ils peuvent parfois privilégier les collègues en classe qui pourront mettre directement en application le contenu des stages. Cela exclut dès lors un certain nombre d’entre nous. Les formateurs se sont dits sensibilisés désormais à ce problème et devraient en tenir compte.

Concernant les attributions des stages, afin de veiller à la transparence et à l’application des barèmes, nous demandons chaque année qu’elles nous soient communiquées. Nous en ferons la demande lors de la prochaine CAPD.

2) Plan de formation 2013-2014

Le stage proposé par la MGEN sur la gestion du stress a fait l’objet de nombreuses candidatures. Pour 12 places proposées dans chacun des 2 groupes, il y a eu 25 demandes pour le nord du département et 53 pour le sud. Nous avons relevé le caractère révélateur de ces demandes par rapport à nos conditions de travail. Par contre, le stage concernant les besoins éducatifs particuliers a été peu demandé. Une réflexion est en cours sur les raisons et le caractère éventuellement perçu comme "stigmatisant" de ce stage.

Le stage de préparation au CAPASH en candidat libre a également été beaucoup demandé (16 demandes pour 12 places prévues initialement). Il est envisagé pour l’avenir de distinguer 2 stages : celui de préparation au concours et un autre qui apporterait une aide ponctuelle aux collègues non spécialisés et sur poste ASH.

Il a été constaté d’autre part que les stages organisés à Chaumont attirent plus de collègues du sud du département que du nord. Pour autant, quand les stages sont délocalisés à Saint-Dizier, cela ne fonctionne pas plus. Au total, peu de collègues demandent des stages et ce sont toujours les mêmes 4% qui demandent. Un débat a eu lieu sur l’intérêt des stages longs sur 2 ou 3 semaines, intérêt que nous avons défendu mais défendu également par le directeur de l’ESPE. Ces stages seraient peut-être plus motivant et permettrait de travailler selon différentes méthodes (apport frontal, recherche, discussions,etc.) ce qui n’est pas possible sur 1 ou 2 journées.

Il est envisagé également de délocaliser les stages dans les circos.

Le problème du faible intérêt pour les stages est donc mis sur la table et va se prolonger par une enquête académique auprès des enseignants du premier degré qui devrait avoir lieu au cours du 2ème trimestre. N’hésitez pas à y répondre et pensez à nous communiquer également votre point de vue afin que nous puissions le relayer au niveau local.

3) Magistère

La plate-forme est accessible désormais en passant par IRIA puis par le portail ARENA et "Formation à distance". La FOAD nous est présentée comme étant reconnue efficace et la plate-forme serait l’outil idéal... à voir ! Après une période de stabilisation et de résolution des bugs, l’inscription se fera par Gaïa. Chaque formateur inscrira ensuite les stagiaires de "son" parcours dans Magistère.

Il est prévu, dans un premier temps, une phase de formation à l’utilisation de cette plate-forme de formation... La question de la comptabilisation des heures est en suspens mais l’aspect chronophage de ce type de travail semble pris en considération.

Les formateurs devront être également formés.

4) Etudiants

Il y a 4 étudiants en Emploi Avenir Formation qui passent 2 jours par semaine dans une classe (à Chaumont). Les collègues qui accueillent auront une journée de formation pour accompagner ces jeunes.

Les T1 bénéficient de 2 journées de stages + 1 journée consacré au travail sur la voix. Les PEFS bénéficient de 13 journées de stage de retour et d’analyse de pratique réparties sur l’année (après les vacances d’automne) en 1 ou 2 journées consécutives.

Les directrices/teurs d’école bénéficient de 20 journées de formation (correspond aux textes). 6 jours ont lieu l’année précédente et les autres sont répartis sur l’année. Le développement de tutorat est à l’étude afin de permettre à un "tuteur" (formés) de se rendre sur place pour aider à gérer une situation spécifique.

5) Groupes de recherche

Les 10 groupes départementaux de recherche prévus afin de travailler sur les besoins et la mise en place de la FC ont été crées. Ils se réuniront 3 ou 4 fois par an et certains ont déjà commencé. Les PE qui en font parti ont pour l’instant été "cooptés", il est envisagé d’ouvrir ces groupes par la suite s’ils fonctionnent bien.

 

2 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp52 46 rue Victoire de la Marne 52000 Chaumont Tél : 06-51-57-00-56 Courriel : snu52@snuipp.fr

Site optimisé pour "Firefox". Problèmes d’affichage avec I.E.


©Copyright 2006 - SNUipp/FSU Haute-Marne, tous droits réservés.