www.snuipp.fr

SNUipp/FSU Haute-Marne

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
13 janvier 2013

Redéfinition des 108 heures propositions ministérielles inacceptables !

Le 10 janvier, deux jours après avoir présenté le décret sur les rythmes, le ministre a enfin apporté des éclaircissements sur les obligations de service des enseignants lors d’une séance de discussions avec les organisations syndicales. Ces propositions ne sont pas acceptables, les petites avancées sont largement insuffisantes et représentent même une provocation !

Ce qui changerait

Le ministère propose :

- 36 heures annuelles d’activités pédagogiques complémentaires (APC), soit 1 heure par semaine en lieu et place des 60 heures actuelles d’aide personnalisée.

- les 24 heures d’Aide Personnalisée supprimées se transformeraient en 24 heures globalisées pour le travail en équipe enseignante consacré notamment « à l’identification des besoins des élèves et à l’organisation des Aides Pédagogiques Complémentaires et à leur articulation avec les autres moyens mis en oeuvre ».

- sur les 18 heures actuelles d’animation pédagogique et de formation, la formation doit représenter au moins la moitié et peut être effectuée à distance. En conséquence, les animations pédagogiques ne pourront pas excéder 9 heures annuelles. Toutefois, le ministère n’a donné aucune précision sur les temps où elles auront lieu.

Ces actions de formation continue consacrées pour partie à des sessions à distance sur des supports numériques doivent être clarifiées. Elles ne pourront en aucun cas se substituer au retour d’une vraie formation continue sous forme de stages sur temps de classe.

D’une manière générale, le SNUipp-FSU a réaffirmé le besoin de confiance et de liberté professionnelle laissées aux équipes. STOP, aux tableaux excel et aux contrôles tatillons sur les heures annualisées.

Ce qui serait maintenu

Le ministère conserve :

- 6 heures pour les conseils d’école
- 24 heures globalisées de travaux en équipes pédagogiques, relations avec les parents, élaboration et suivi des PPS. Une nouvelle mission est ajoutée : « élaboration d’actions visant à améliorer la continuité pédagogique entre les cycles et la liaison école-collège ».

Au final, les 27 heures de service hebdomadaire des enseignants passeraient donc de 24 heures devant la classe entière + 1h30 d’aide personnalisée + 1h30 de concertation-formation à 24 heures devant la classe entière + 1h d’APC (l’AP newlook) + 2h de concertation-formation.

Ce que nous voulons

Le SNUipp-FSU demande une baisse du temps de service des enseignants avec 3 heures de concertation dans une toute autre organisation de la semaine scolaire que celle qui nous est proposée par le ministère. Avec 24 heures annuelles supplémentaires pour le travail en équipe enseignante, le SNUipp-FSU acte une première prise en compte de ses demandes. Pour autant, il faut aller beaucoup plus loin !

Les premiers petits bougés du Ministre sont largement insuffisants ! La transformation des AP en APC n’est au mieux qu’un changement de nom d’un dispositif dont le SNUipp-FSU avec la profession demande l’abandon, au pire le prêt des enseignants aux collectivités territoriales puisque l’APC doit s’intégrer aux projets éducatifs locaux . Le temps de travail invisible hors la classe doit être enfin reconnu, des négociations pour obtenir une revalorisation salariale doivent s’ouvrir rapidement et le jour de carence doit être aboli.

Pour imposer l’ouverture de ces chantiers, toutes et tous dans l’action les 23 et 31 janvier.

Ensemble, dans l’unité, mobilisons-nous contre le projet ministériel des réformes des rythmes, pour améliorer nos conditions de travail et d’emploi et favoriser la réussite scolaire de tous les élèves !

PDF - 59.6 ko
circulaire 108h Janv 2013

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp52 46 rue Victoire de la Marne 52000 Chaumont Tél : 06-51-57-00-56 Courriel : snu52@snuipp.fr

Site optimisé pour "Firefox". Problèmes d’affichage avec I.E.


©Copyright 2006 - SNUipp/FSU Haute-Marne, tous droits réservés.