www.snuipp.fr

SNUipp/FSU Haute-Marne

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
23 novembre 2012

Rythmes scolaires : le SNUipp à l’offensive !

Le ministère a présenté ses nouvelles bases, le SNUipp-FSU affirme ses revendications

Le ministère a présenté ses nouvelles bases :

• Organisation des 24 heures d’enseignement en classe entière :

- soit 4 journées de 5 h15 avec fin de l’école à 15 h 45 et la demi-journée de 3 heures ;
- soit 1 journée de 6 h avec fin de l’école à 16 h 30 et 3 autres de 5 h avec fin de l’école à 15 h 30 et la demi-journée de 3 heures.

Redéfinition des 108 heures annuelles.

Le devenir de l’Aide personnalisée (60 heures)  : Si le ministère souhaite maintenir un temps dédié aux petits groupes, il se dit ouvert pour une remise à plat de son volume horaire, de son contenu pédagogique et donc de son appellation. Le ministère doit faire des propositions plus précises lors de la prochaine séance.

Le reste  : Le SNUipp-FSU milite fermement pour la prise en compte de toutes les dimensions du métier dans nos obligations de service. Il faut une redéfinition des volumes et des contenus actuels des 48 heures annuelles qui sont largement insuffisantes :

- les 6 heures pour les conseils d’école peuvent rester en l’état ;
- les 18 heures d’animation et la formation pédagogique doivent baisser. La formation doit se faire sur le temps de service des enseignants.
- les 24 heures pour la concertation et les rencontres parents/partenaires doivent augmenter de manière significative pour aller vers 90 heures (prise en compte du temps de concertation, de travail en équipe, de rencontre avec les parents,...).

Rien ne doit être imposé aux équipes enseignantes par la collectivité locale, le SNUipp-FSU exige un garde-fou : l’avis des enseignants doit être pris en compte par le biais du conseil d’école. Des évolutions sont indispensables mais en privilégiant avant tout une révision des programmes, l’abandon de l’aide personnalisée, des améliorations concernant les obligations de service des enseignants du primaire, avec une reconnaissance de tous les aspects du métier que l’enquête du SNUipp « la face cachée du travail » a mis en lumière.

Les revendications du SNUipp-FSU sont claires :

-  révision des programmes et abandon de l’aide personnalisée
-  21h en présence des élèves + 3h pour la concertation, le travail d’équipe et la rencontre avec les parents, comme pour les collègues du second degré. Le SNUipp-FSU rappelle sa volonté de voir baisser le temps de travail des enseignants du primaire sans pour autant baisser celui d’apprentissage pour les élèves. Ce qui répond pleinement au « plus de maîtres que de classes ».
-  reconnaissance de « la face cachée du travail » pour la préparation et les recherches.
-  réécriture du décret de 2008 sur les obligations de service des enseignants.
-  compensation financière significative pour prendre en compte les frais supplémentaires (transports, garde de jeunes enfants…) que génèrent 36 demi-journées supplémentaires de travail.

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp52 46 rue Victoire de la Marne 52000 Chaumont Tél : 06-51-57-00-56 Courriel : snu52@snuipp.fr

Site optimisé pour "Firefox". Problèmes d’affichage avec I.E.


©Copyright 2006 - SNUipp/FSU Haute-Marne, tous droits réservés.