www.snuipp.fr

SNUipp/FSU Haute-Marne

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Métier  / E.V.S./ A.V.S. 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
27 août 2012

Des EVS laissés sur le carreau malgré la promesse du ministre

Plusieurs centaines de contrats EVS et leur mission notamment celle d’aide administrative à la direction d’école n’ont pas été renouvelés, partout en France.

Plusieurs centaines de contrats EVS et leur mission notamment celle d’aide administrative à la direction d’école n’ont pas été renouvelés. Selon nos remontées, ce sont surtout certaines académies (Bordeaux, Montpellier, Nice, Toulouse,..) qui semblent davantage touchées. Mais la Champagne-Ardenne a également été victime.

Premier problème, ce sont 12 000 contrats aidés supplémentaires qui ont été attribués à l’Éducation nationale fin juin alors que 14 000 contrats n’étaient plus financés à partir du 1er juillet. Résultats, tous les départements ne retrouvent pas leur contingent de contrats.

Deuxième problème, le ministère a donné consigne de réaffecter prioritairement ce contingent supplémentaire sur les missions handicap (écoles et collèges), puis en fonction de la dotation départementale, sur des missions d’étude et de surveillance au sein des collèges et lycées et sur l’assistance administrative aux directeurs d’école. Résultats, sur le terrain, les Recteurs et DASEN privilégient les besoins d’accompagnement « handicap » et d’« encadrement » des collèges, et ce au détriment des missions « aide administrative » dont les contrats ne sont pas renouvelés dans certaines écoles.

Cela est inacceptable. Cette situation va nuire au fonctionnement de l’école où les directeurs sont laissés pour compte, mais va aussi pénaliser les personnels qui même en étant éligibles ne sont pas réemployés. Il faut créer les emplois pérennes nécessaires au premier comme au second degré qui permettent de répondre aux besoins d’accompagnement des élèves en situation de handicap, d’encadrement et de surveillance ainsi que d’aide administrative nécessaire au bon fonctionnement des écoles.

Début juillet, le SNUipp-FSU s’est adressé directement au Ministre pour qu’aucun EVS dont le contrat était renouvelable (quelle que soit sa mission) ne soit licencié et que partout où il existait une aide administrative au fonctionnement de l’école, celle-ci soit renouvelée. Dans notre académie, le SNUipp-FSU a écrit au Recteur mais n’a toujours pas reçu de réponse.

Courrier envoyé le 10 juillet :

Bonjour,

Monsieur le Recteur,

Il apparaît que dans notre académie les contrats CUI d’assistance administrative à la direction d’école ne seraient pas renouvelés.

Avec comme conséquences :

Des dizaines de personnes sur ces contrats et qui aspiraient à un renouvellement de leur contrat devront repasser par la case pôle emploi. Auprès de quel employeur pourront ils valoriser cette courte expérience professionnelle (6 mois pour la plupart), sans formation complémentaire ?

Des dizaines d’écoles (plus d’une centaine uniquement pour le département de la Marne) ne bénéficieront plus d’une aide administrative à la rentrée de septembre et vont voir leurs conditions de fonctionnement se dégrader.

Le président de la république s’est pourtant exprimé à plusieurs reprises sur une priorité à l’école primaire. Nous souhaiterions que cet engagement soit effectif et que les directeurs d’écoles de l’académie puissent retrouver, dès la rentrée de septembre, le personnel qu’ils ont formé aux tâches d’aide à la direction et au fonctionnement de l’école.

Nous vous demandons, Monsieur le Recteur, de bien vouloir revenir sur cette décision et de prendre dans les meilleurs délais les dispositions qui s’imposent pour que toutes les personnes et les écoles puissent retrouver leur emploi aidé.

Cordialement

Le coordinateur académique du SNUipp FSU : Olivier Kosc

 

4 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp52 46 rue Victoire de la Marne 52000 Chaumont Tél : 06-51-57-00-56 Courriel : snu52@snuipp.fr

Site optimisé pour "Firefox". Problèmes d’affichage avec I.E.


©Copyright 2006 - SNUipp/FSU Haute-Marne, tous droits réservés.