www.snuipp.fr

SNUipp/FSU Haute-Marne

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
1er juin 2012

Compte-rendu CAPD 29 mai

mouvement, postes à profil, congé de formation....

Notre nouveau DASEN

JPEG - 4.7 ko
Jean Paul Obellianne
PDF - 13.2 ko
(décl lim CAPD 29 mai 2012)

Evaluations nationales

Les choses sont enfin clarifiées.

Le DASEN nous a communiqué les directives rectorales concernant les évals : elles doivent rester au niveau local, le niveau local s’entendant comme : les enseignants concernés. (Sur la base stricte du volontariat, les enseignants peuvent faire remonter les résultats à leur IEN.) Certes les délais étaient un peu courts, entre la nomination du nouveau ministre et les dates de passation des évals, mais Vincent Peillon s’étant exprimé sur le sujet dès avant sa nomination, les Recteurs et DASEN auraient pu se dispenser de circulaires propres à entretenir le flou dans l’esprit des enseignants. D’ailleurs nous notons qu’au moment où nous écrivons ces lignes, aucune circulaire nouvelle n’est arrivée dans les écoles !

Postes à profil

Il y avait 12 postes à profil à pourvoir, pour l’un d’entre eux il n’y a eu aucun candidat.

Les années précédentes, lorsqu’il y avait plusieurs candidats pour un poste, l’un d’entre eux obtenait un avis « très favorable » et les autres seulement un avis « favorable ». Nous nous étions élevés contre cette manière d’agir qui était très loin de la transparence. Cette année, petit changement, aucun avis « très favorable ». Pour tous les postes, lorsqu’il y avait plusieurs candidats, tous avaient un avis « favorable ». Enfin, nous avions été entendus. La règle logique d’attribution des postes à profil allait enfin s’exercer : si plusieurs candidats sont estimés avoir les compétences pour le poste, c’est le barème qui permet de les départager. Mais les avis étaient assortis d’un numéro : 1,2 ou 3 et c’est chaque fois le candidat avec avis « favorable n°1 » qui a obtenu le poste. L’IA adjoint nous a expliqué qu’il s’agissait d’une gradation dans les avis : « il faut bien faire un choix ». Retour à la case départ ! Nous ne mettons pas en cause les qualités et compétences des personnes qui ont finalement obtenu le poste à profil pour lequel elles candidataient, nous nous opposons à ces procédures qui ne respectent ni l’équité ni la transparence.

Mouvement intra

Quelques éléments statistiques :

350 participants, 144 (41,14%) ont été mutés (dont 87 sur leur 1er vœu et 27 sur leur 2ème ou 3ème vœu, 7 seulement ont obtenu un vœu d’ordre supérieur à 15)

1 personne sur 5 seulement, titulaire de son poste et choisissant de participer au mouvement, a obtenu satisfaction.

Parmi les victimes d’une mesure de carte scolaire, 5 sont sans affectation après la 1ère phase.

Il y a eu 2 procédures de renoncement, l’une des 2 personnes n’a pas obtenu d’affectation. Également 2 procédures d’"échange des 20 points ».

Il y a eu 2 erreurs dans le mouvement induisant des modifications pour 6 personnes. Nous avons renouvelé notre opposition à la divulgation des projets d’affectation avant la tenue de la CAPD. Chaque année, même si peu de personnes sont concernées, il y a des espoirs déçus.

Congé de formation

Seules 3 personnes pourront partir en congé de formation l’an prochain, au lieu de 4 habituellement. La dotation ministérielle a été diminuée d’un tiers pour toute l’Académie (et probablement dans les mêmes proportions partout en France), la Haute-Marne ne dispose donc plus que de 29 mois à distribuer. Dernier « cadeau » du gouvernement sortant, qui correspond à des mesures de carte scolaire supplémentaires et cachées.

Infos diverses

- liste d’aptitude au corps des PE : cela se fera en octobre en même temps que les promotions. Une circulaire sera envoyée à la rentrée.

- CAFIPEMF : 10 personnes avaient déclaré vouloir présenter l’examen, 6 se sont présentées, 4 ont été admissibles, 2 admises.

- Ineats/exeats : il y a actuellement 10 demandes d’ineat, dont 2 provenant de l’académie et 24 demandes d’exeat dont 7 pour l’académie et 17 pour des départements hors académie. Le groupe de travail se réunira le 12 juin.

- Temps partiel : de droit : 71 demandes, sur autorisation : 25 demandes. Nous avons demandé au DASEN que la situation de l’an dernier ne se reproduise pas (les temps partiels ne doivent pas être une variable d’ajustement !) et que les personnes demandant un temps partiel aient une réponse rapidement. Il nous a été répondu que le maximum serait fait pour que les collègues sachent à quoi s’en tenir avant la fin juin.

- Vacances de postes : direction IME Brottes (à partir de janvier 2013), direction SEGPA à Chaumont et Langres, poste de CPC Chaumont 1. Des appels à candidatures seront faits.

- Animations pédagogiques : le logiciel GAIA qui permet le remboursement des frais de déplacements pour les personnels y ayant droit, malgré tout le travail du chargé de mission formation continue, n’a pas très bien fonctionné. De très nombreux collègues se sont plaints de changements de dates ou d’annulations de dernière minute, de convocations non reçues … qui les ont amenés à se déplacer pour rien, et/ou à payer des gardes d’enfants inutiles, à devoir annuler des rendez-vous privés au dernier moment …. Nous avons demandé que le calendrier des anims de l’an prochain soit fermement établi et sans changements intempestifs. Nous sommes également intervenus pour que le nombre d’anims dites obligatoires soit au maximum de 2 et que le contenu (et le calendrier) de celles-ci soit porté à la connaissance des collègues avant les inscriptions aux anims optionnelles. Le DASEN a accepté en plaçant le nombre d’animations obligatoires à 3. La disparition des évaluations nationales permet effectivement, selon le DASEN, le remplacement d’une anim obligatoire (celle qui chaque année fait le bilan de ces évals) par une anim optionnelle. Pourtant, 3 jours plus tard, au cours d’une réunion sur la formation continue, nous lisons dans le document qui nous est fourni qu’il y aura en 2012/2013, 4 animations obligatoires et 2 optionnelles. Devant notre étonnement, et notre consternation, il nous est répondu que nous n’avions pas compris, que le passage de 4 à 3 serait éventuellement envisagé pour l’année 2013/2014, qu’il était bien sûr trop tard pour changer les choses dès l’an prochain car tout le plan d’anims est déjà prêt. De l’art et la manière de ne pas revenir sur un engagement tout en ne le tenant pas !

- Réunions d’Information Syndicale : la législation a changé, chaque enseignant aura droit à 3 RIS à partir de la rentrée prochaine. Nous avons réaffirmé que celles-ci devaient pouvoir se tenir sur le temps de classe, que dans certains départements, c’est le cas, qu’il s’agissait donc d’un choix du Recteur ou du DASEN. Ce dernier nous a dit que nous vivions une période de changement, que donc les choses pourraient évoluer mais qu’il ne s’engagerait pas pour l’avenir en ce moment. Les RIS restent donc, en attendant mieux, déductibles des 18h d’animations pédagogiques. Vous pourrez toujours choisir les anims auxquelles vous n’assisterez pas, qu’elles soient dites obligatoires ou optionnelles. Il vous est simplement demandé de prévenir de votre absence à une anim le plus tôt possible (dès que nous annonçons la date des RIS) afin que votre place (notamment dans une anim optionnelle) puisse être proposée à quelqu’un d’autre.

 

8 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp52 24 rue du général Leclerc 52000 Chaumont Tél : 09 81 20 58 60 / 06-51-57-00-56 Courriel : snu52@snuipp.fr

Site optimisé pour "Firefox". Problèmes d’affichage avec I.E.


©Copyright 2006 - SNUipp/FSU Haute-Marne, tous droits réservés.