www.snuipp.fr

SNUipp/FSU Haute-Marne

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
10 janvier 2012

Carte scolaire : le SNUipp-FSU 52 lance une alerte sociale

153 suppressions de postes dans le primaire à la rentrée 2012 dans l’académie : le SNUipp-FSU 52 va demander l’ouverture de négociations avec l’IA.

Le parlement a voté un budget prévoyant 5 700 suppressions d’emplois alors que 5 300 élèves supplémentaires sont attendus à la rentrée 2012. Dans notre pays, le nombre d’enseignants pour 100 élèves est l’un des plus faibles des pays européens. Ce taux d’encadrement va encore se détériorer à la rentrée 2012.

Rased, enseignants remplaçants, conseillers pédagogiques et intervenants en langues sont visés et la scolarisation des moins de trois ans va poursuivre sa mort lente La mise en œuvre de cette politique laissera des élèves en difficultés sans aide spécialisée, des classes sans remplaçants, des classes encore plus chargées. Le recours à des contractuels enseignants précaires déjà utilisé dans quelques départements pourrait être étendu.

Notre département n’échappe pas à cette profonde détérioration du service public. Pour notre académie, le couperet est tombé : ce sont 153 postes qui vont être supprimés (113 en 2011). Pour la Haute-Marne ce serait entre 20 et 30 postes à "rendre" pour 290 élèves en moins prévus, soit 1 poste pour 9,6 à 14,5 élèves ! ( 18 postes pour 284 élèves en moins en 2011).

L’IA de Haute-Marne va donc devoir trouver entre 20 et 30 postes à supprimer.

Cette situation est dévastatrice pour les élèves et leurs enseignants. Puisque la loi prévoit l’alerte sociale pour le premier degré, le SNUipp-FSU de Haute-Marne sonne l’alerte ! Il décide de déposer l’alerte sociale pour contraindre l’Inspectrice d’Académie à le recevoir très rapidement et à rendre compte des suppressions d’emplois. A cette occasion, le SNUipp-FSU 52 fera part des besoins pour que toutes les écoles du département aient les moyens de travailler à la réussite de tous les élèves.

La répartition des suppressions par département sera connue lors du Comité Technique Académique qui se réunira le 20 janvier à Reims. Le Comité Technique départemental devrait se réunir début février pour la CARTE SCOLAIRE.

Transmettez-nous le plus rapidement possible vos éléments (effectifs actuels, prévisions d’effectifs par niveau, présence ou non d’intervention RASED, élèves en situation de handicap suivi ou non par AVS, contexte social .....) Nous pourrons défendre vos dossiers tout au long de la procédure.

Courrier du SNUipp-FSU 52 à l’Inspectrice d’Académie Le 9 janvier 2012

Madame l’Inspectrice d’Académie,

Nous avons l’honneur de vous notifier les motifs qui nous conduisent à envisager le dépôt d’un préavis de grève.

Le dogme du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux dégrade les conditions de travail des élèves et des enseignants. Les suppressions de postes prévues dans l’académie auront de graves répercussions dans le département et ne permettront certainement pas d’effectuer la rentrée 2012 dans de bonnes conditions. C’est pourquoi le SNUipp-FSU 52 vous fait part des motifs qui peut le conduire à déposer un préavis de grève pour les enseignants des écoles :
- répartition des emplois à la rentrée 2012 dans le département ;
- situation des Rased, du remplacement, de la scolarisation des moins de 3 ans, de l’enseignement des langues vivantes dans le département ;
- effectifs des classes dans les écoles du département et seuils d’ouverture et de fermeture ;
- temps de décharge pour les directeurs ;
- situations des personnels (temps partiels, formation continue...)

Le SNUipp-FSU 52 exige l’arrêt des suppressions d’emplois et un autre budget pour l’école publique. Nous vous prions d’agréer, Madame l’Inspectrice d’Académie, l’expression de nos salutations respectueuses.

Cathy CASTEL- Secrétaire départementale du SNUipp-FSU 52

A savoir : La loi n°2008-790 du 20 août 2008 - qui institue le SMA et que nous continuons de rejeter -,prévoit la mise en place d’une alerte sociale préalable à tout conflit social pour les personnels enseignants du premier degré.

Le décret n°2008 – 1246 fixe l’organisation et le déroulement de cette procédure. L’IA a trois jours maximum pour fixer la date de la négociation préalable. A dater de la réponse de l’IA, la négociation doit se dérouler dans un délai de 8 jours francs. L’IA est tenu de transmettre à la profession le compte rendu de la négociation.

 

4 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp52 46 rue Victoire de la Marne 52000 Chaumont Tél : 06-51-57-00-56 Courriel : snu52@snuipp.fr

Site optimisé pour "Firefox". Problèmes d’affichage avec I.E.


©Copyright 2006 - SNUipp/FSU Haute-Marne, tous droits réservés.