www.snuipp.fr

SNUipp/FSU Haute-Marne

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
5 mai 2009

Compte rendu de l’audience du 15-04-2009

Audience avec l’Inspectrice d’Académie en présence de l’Inpectrice d’Académie adjointe


- RIS

Conformément à ce qui a été négocié en début d’année, les 6 h de réunions d’informations syndicales sont déductibles soit des 18 h d’animation pédagogique, soir des 24 h de conseils et relations avec les parents. Concernant la déduction des heures d’animation pédagogique, nous demandons à l’IA de s’assurer que les IEN soient informés que les collègues peuvent « prévoir » 3 h pour la réunion d’information syndicale programmée en juin par le SNUipp 52. D’autre part, nous faisons la demande d’une possible déduction de la journée de solidarité. Non envisageable selon l’administration, car cette journée doit impliquer un travail à faire « en plus ». (Donc si on n’en bave pas on n’est pas solidaires ? Les heures seront pourtant faites…).Cependant, la situation sera revue pour la rentrée prochaine en fonction de ce qui se fait dans les autres académies. Réponse déjà entendue un certain nombre de fois mais qui peut laisser espérer une réponse positive.

- Evaluations CM2 et CE1

Nous avons demandé comment les résultats ont été transmis au niveau départemental et retransmis au niveau national puis l’exploitation qui en sera faite. Réponse : les résultats des écoles à effectifs supérieurs ou égaux à 10 ont été communiqués directement au niveau national sans passer par l’IA. Pour les effectifs inférieur à 10, les résultats sont passés par les circonscriptions puis directement au niveau national sans passer non plus par l’IA. Les résultats sont disponibles sur le site de l’Inspection. L’IA a bien insisté sur le fait que l’objectif est qu’ils soient exploités dans les écoles et servent aux enseignants, au service de l’élève.

Concernant les évaluations CE1, de même que pour les évaluations CM2, nous avons exprimé notre point de vue par rapport à la mise en concurrence des écoles et/ou des zones, ainsi que le système de notation qui augmente le discrédit de l’école et des équipes.

- Aide personnalisée

Un collègue absent ne rattrape en aucun cas les heures d’aide personnalisée. Nous avons réitéré notre demande que cette information soit correctement diffusée à tous et par tous les niveaux de la hiérarchie.

Nous avons ensuite exprimé le point de vue de nombreux collègues : travail intéressant en petits groupes mais fatigue des élèves, peu de résultats, parents déçus et travail en équipe qui en pâtit. Nous demandons quand sera fait un bilan et de quelle manière. Réponse : L’observatoire prévu s’est mis en place (Nous n’y avons pourtant pas vraiment été associés comme ce fut annoncé.) mais un réel bilan ne pourra être fait que d’ici quelques années ! Tant pis si cela fait des dégâts, on attendra quelques années avant de changer quoi que ce soit !

L’inquiétude actuelle de l’administration étant le taux de redoublement, notamment en CP, les nouvelles modalités d’examen de redoublement visent à harmoniser les critères de redoublement sur le département et éclairer les enseignants isolés et ayant peu d’élèves de CP quant au niveau de leurs élèves. La commission serait composée de l’IEN, de conseillers pédagogiques, éventuellement de directeurs en décharge ce jour là. Le conseil de maîtres est souverain pour prendre la décision. Qu’en sera-t-il si l’avis du conseil des maîtres et celui de la commission divergent ?

-  Remplacements
- Nous interrogeons l’administration sur le nombre de journées d’absence depuis la rentrée : Les deux mois les plus importants nous sont donnés : Janvier : 314 demi-journées Février : 316 demi-journées, La circonscription de Chaumont étant la plus touchée, Langres la moins.

Le taux de non remplacement est à notre sens problématique d’autant que dans certains cas, l’IEN décide de changer l’affectation des remplaçants parfois pour une journée seulement. Souvent d’ailleurs le remplacement abandonné est en maternelle pour rejoindre un poste élémentaire. C’est pour nous inadmissible. L’IA adjointe évoque certains cas où elle a donné son accord.

- Nous évoquons également certains cas de demande d’autorisation d’absence exceptionnelle qui ont été gérés de manière désobligeante par certains IEN. De manière générale, nous informons l’IA que de nombreuses remarques nous parviennent de collègues quant à l’autoritarisme dont abusent certains IEN et certains propos que leur fonction n’autorise pas.

- En cas de grève, nous souhaitons que soit rappelé au personnel des circonscriptions que seuls les enseignants devant leur classe ont à remplir une déclaration d’intention de faire grève. L’IA nous confirme que les enseignants en stage le jour de la grève n’ont pas à faire cette déclaration.

- RASED

Nous interrogeons l’IA sur la pérennité des postes sédentarisés. L’IA nous rassure sur ce point : ce n’est pas un budget particulier provisoire comme dans certaines autres académies.

- Stages de spécialisation

La répartition des stages par option et la liste des candidatures nous étaient communiqués beaucoup plus tôt les années précédentes. Nous demandons à avoir les informations avant la prochaine CAPD traitant du mouvement, les collègues concernés devant être sur un poste spécialisé à la rentrée. Réponse : Il n’y aura pas de formation E au niveau académique car pas suffisamment de postes supports vacants.

- Postes animation sciences (1 poste par circonscription)

Nous demandons une justification de la création de ces postes aux dépens d’autres postes d’animation. Réponse : cela correspond au projet académique d’avoir une animation en sciences car c’est un domaine dans lequel nous sommes moins performants. Un CPD fait actuellement une formation en sciences pour accompagner l’équipe des 4 collègues. Un travail sera fait sur l’évaluation par rapport au socle commun. Deux écoles seront choisies pour expérimenter l’évaluation en sciences liée au livret du socle commun.

- Formation continue
- Question concernant les collègues à temps partiel : la rémunération est bien comptée à temps complet sur la période du stage.

- Pour plus de transparence, nous faisons la demande d’avoir accès à la liste des demandes de stage avec barèmes. Ceci ne nous est plus communiqué et nous avons certaines remarques de collègues ne comprenant pas les choix d’attribution des stages. L’administration accepte.

- Nous demandons également que les formulaires de remboursement des frais de déplacement soient systématiquement donnés lors des animations pédagogiques.

 

7 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp52 24 rue du général Leclerc 52000 Chaumont Tél : 09 81 20 58 60 / 06-51-57-00-56 Courriel : snu52@snuipp.fr

Site optimisé pour "Firefox". Problèmes d’affichage avec I.E.


©Copyright 2006 - SNUipp/FSU Haute-Marne, tous droits réservés.