www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 52

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
17 janvier 2020

NOUVEAU TEMPS FORT : GROSSE JOURNEE DE MOBILISATION LE VENDREDI 24 JANVIER

Jeudi 23 : retraites aux flambeaux à 18h à Langres, Chaumont. Vendredi 24 : manifestations à 17h

à Chaumont :

vendredi 24 à 17h : manifestation, place de la mairie

à Langres :

jeudi 23 à 18h : retraite aux flambeaux, départ place Bel Air vendredi 24 à 17h : manifestation, départ place de la mairie

à Saint-Dizier :

vendredi 24 janvier à 13h30 : manifestation lycéenne, départ devant le lycée Blaise Pascal à 17h : manifestation, départ place de la mairie

Rappel :L’arrêt "Omont" donne la possibilité de prélever un trentième chaque journée durant laquelle un personnel n’a pas de service à accomplir entre deux jours durant lesquels il fait grève. Il peut donc vous être décompté 2 jours supplémentaires si vous faites grève un vendredi et le lundi suivant. De même, le mercredi peut être pris en compte si on est gréviste le mardi et le jeudi l’encadrant. Mais l’administration n’est pas obligée...

Les annonces en trompe-l’œil du Premier ministre n’y changent rien, sa réforme des retraites pénaliserait l’ensemble du monde du travail, et tout particulièrement les enseignantes et les enseignants, notamment les plus jeunes.

La mobilisation a continué toute cette semaine et toute la semaine prochaine, avec un temps fort et une grosse journée de mobilisation le vendredi 24 janvier.

Il faut durcir le ton pour obtenir l’abandon de la réforme !

N’attendez pas pour vous déclarer gréviste le vendredi 24 janvier, envoyez dès maintenant votre déclaration d’intention de grève :modèle ci dessous.

Word - 23 ko
Declaration d’intention

Prévenez d’ores et déjà les parents, via la lettre aux parents :modèle ci-dessous.

Word - 32 ko
lettre aux parents

Le Premier ministre a annoncé un retrait, très provisoire, de l’âge pivot censé monter en puissance jusqu’en 2027, mais pas de l’âge d’équilibre du nouveau régime qui reste lui acté dès 2037. C’est une annonce en trompe-l’œil qui ne change rien à la teneur très régressive de cette réforme, au fait qu’il faudra travailler plus longtemps avec des pensions amoindries. On revient au projet tel qu’il était connu le 5 décembre 2019, suscitant une mobilisation historique pour le dénoncer. Il n’est pas question d’accepter que les plus jeunes de nos collègues, tout comme l’ensemble des jeunes entrant dans le monde du travail paient le prix d’une réforme inique. Car pour les enseignantes et les enseignants qui débutent leur carrière en moyenne à 26 ans, cela ne change rien sur les pertes de 600 à 900€ pour les générations 75 et après.

L’intersyndicale appelle à poursuivre la mobilisation avec des initiatives d’actions diverses dans les jours qui viennent et appelle l’ensemble du monde du travail à la grève le vendredi 24 janvier.

Nos organisations appellent l’ensemble du monde du travail et la jeunesse à poursuivre et renforcer la grève y compris reconductible là où les salarié.es le décident. Elles appellent à des actions de grève, de convergences interprofessionnelles sur tout le territoire, les 22 et 23 janvier. Elles proposent d’organiser dans toutes les villes des « Retraites aux flambeaux » ou autres initiatives le jeudi 23 au soir.

Elles appellent à faire le vendredi 24 janvier, date du conseil des ministres qui devrait examiner le projet de loi, une journée massive de grève et de manifestation interprofessionnelle.

 

35 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp52 24 rue du général Leclerc 52000 Chaumont Tél : 09 81 20 58 60 / 06-51-57-00-56 Courriel : snu52@snuipp.fr

Site optimisé pour "Firefox". Problèmes d’affichage avec I.E.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 52, tous droits réservés.