www.snuipp.fr

SNUipp/FSU Haute-Marne

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
30 juin 2017

CTSD du 29 juin 2017 : compte rendu

Préparation de la rentrée scolaire : ouvertures, organisation du temps scolaire

Présidé par la Secrétaire Générale, madame Laval, en l’absence de l’Inspectrice d’Académie, et en présence des IEN de Chaumont et Langres.

Ouvertures

- école primaire Charles Péguy, Saint-Dizier (7ème classe)
- école Camus (création d’un CP à effectifs réduits en REP+)
- contribution de chaque département de l’académie à hauteur de 0,5 ETP pour la création de postes de formateurs en éducation prioritaire au rectorat.

Précisions concernant les CP à effectifs allégés :

A l’école Camus il y a pour l’instant une classe de CP (1 enseignante et 1 PDMQDC). Il est prévu à la rentrée, 2 classes de CP allégées et une classe de CP-CE1 (32 CP en tout). Il faudra donc un-e enseignant-e supplémentaire.

A l’école La Fontaine, par contre, il y a déjà 2 classes de CP : 2 enseignantes et 1 PDMQDC. A la rentrée, il y aura 3 classes de CP (38 CP en tout). Les 3 enseignant-e-s nécessaires sont déjà sur l’école.

Dans tous les cas, le nombre de classes officiel de chaque école va augmenter et être répercuté sur le temps de décharge pour la direction :
- école Camus passe de 8 à 10 classes
- l’école La Fontaine passe de 10 à 11 classes

Organisation du temps scolaire

Le décret étant sorti le 28 juin, les écoles vont pouvoir se positionner en conseil d’école extraordinaire.

Conformément aux textes, la DASEN va étudier les demandes conjointes des conseils d’écoles et communes ou EPCI. Cependant, étant donné les délais très (trop) courts, l’application de ce décret relèvera, en Haute-Marne de l’expérimentation.

Les dérogations devraient donc être très limitées et devront correspondre à des situations où tous les critères sont réunis pour une application réussie.

Ainsi, il ne devra pas y avoir de modifications des transports scolaires. Cela ne devra pas impliquer non plus de contraintes supplémentaires pour la gestion administrative : par exemple, cela ne sera pas possible quand un poste de l’école est occupé par un-e stagiaire (temps partagé entre classe et formation), etc. Il semble donc que cela exclut, quasiment d’emblée, les collectivités qui comportent plusieurs écoles.

Une fois de plus, non seulement on ne prend pas en compte les intérêts de l’enfant et les critères pédagogiques mais la mise en place de ce décret dérogatoire va entraîner un travail supplémentaires énorme pour les services de la DSDEN aux dépens des enseignants (formation, accompagnement, etc). Et cette surcharge de travail, non comptant d’être "inutile", va également accélérer la dégradation des conditions de travail des personnels de l’Inspection Académique, déjà soumis à beaucoup de pressions !

 

4 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp52 46 rue Victoire de la Marne 52000 Chaumont Tél : 06-51-57-00-56 Courriel : snu52@snuipp.fr

Site optimisé pour "Firefox". Problèmes d’affichage avec I.E.


©Copyright 2006 - SNUipp/FSU Haute-Marne, tous droits réservés.