www.snuipp.fr

SNUipp/FSU Haute-Marne

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualité 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
3 mai 2016

congrès départemental du SNUipp-FSU 52 le 12 mai 2016

Inscriptions encore possible
En amont du congrès national du SNuipp-FSU, la Haute Marne organisera son congrès départemental le 12 mai 2016.

Le SNUipp-FSU va vivre son dixième congrès national à Rodez du 6 au 10 juin 2016. Un congrès c’est l’outil démocratique pour élaborer collectivement l’orientation, les mandats que portera le SNUipp-FSU pour les trois ans à venir. Ce sera aussi le moment d’élire une nouvelle direction nationale.

Le SNUipp-FSU de la Haute Marne organisera donc son congrès départemental le 12 mai 2016. Ce dernier vise à préparer le congrès national, mais également à définir les orientations départementales. En amont du congrès départemental, des commissions étudieront les textes préparatoires le vendredi 22 avril et le mardi 26 avril.

Le congrès départemental est important pour entendre la parole des syndiqués, échanger sur le métier, la vie syndicale... et porter ensemble nos mandats départementaux. C’est un moment important de bilan et de perspectives de notre syndicat basé sur l’écoute, le dialogue et la construction collective des syndiqués du SNUipp-FSU 52.

Le congrès départemental permet aussi de renouveler le Conseil syndical (CS), instance décisionnaire au niveau départemental. Statutairement, tout syndiqué peut postuler pour être membre de ce Conseil syndical. Dans la vie démocratique d’une organisation syndicale comme la nôtre, le congrès est un moment important, à l’instar de l’assemblée générale d’une association. C’est le temps de l’expression des adhérent-e-s sur l’orientation, sur les revendication-s, sur le projet syndical, sur les statuts… En amont, la réflexion et les échanges s’effectuent régulièrement au cours d’une instance primordiale qui est le Conseil Syndical départemental. Ce dernier regroupe des collègues de tous les secteurs géographiques du département ainsi que les diverses spécificités de nos métiers (adjoint, directeur, maternelle, élémentaire, ASH, conseiller pédagogique, etc…).

Pluraliste dans son identité et convivial dans son fonctionnement, le conseil syndical est le lieu où se débattent nos réflexions, s’élaborent nos mandats et se construisent nos actions. Ainsi, une fois par période environ,le conseil syndical du SNUipp-FSU 52 se réunit.

Et pourquoi pas toi ? Le syndicat ne vit que par ses syndiqué(e)s et grâce à celles et ceux qui sont volontaires pour consacrer un peu de leur temps à son activité.

Aussi, nous t’invitons à te porter candidat(e) si tu le souhaites, pour faire partie du Conseil Syndical. Pour cela, complète la déclaration de candidature ci-dessous et renvoie-la à la section du SNUipp-FSU 52.

Candidature au Conseil syndical du SNUipp-FSU 52 (à retourner par mail au SNUipp-FSU 52)

Je, soussigné(e) _____________________________________________ (nom, prénom), déclare être candidat(e) pour siéger au Conseil syndical du SNUipp-FSU 52. Type de poste occupé : ____________________________ (dir, adj, RASED, brigade…) École de rattachement : ___________________________________ Circonscription : ___________________________

À _______________________, le __________________

Signature :

4 thèmes en débat

Synthèse des problématiques posées par les 4 thèmes mis en débat lors du congrès du SNUipp-FSU 52. Nous choisirons de traités un ou deux de ces 4 thèmes. L’ensemble des textes va vous être envoyés dans le prochain Fenêtre sur cours.

Thème 1 : Transformer l’école pour combattre les inégalités.

Ce thème traite du fonctionnement de l’école sous l’angle de la scolarisation et des apprentissages des élèves. La première partie évoque la nécessaire transformation des conditions d’apprentissage des élèves, par la baisse des effectifs dans les classes, les enjeux de la maternelle (quid de la scolarisation précoce ?), la relation aux familles, le climat scolaire, le socle et les programmes, les relations école collège, les rythmes scolaires. Un zoom est effectué sur les revendications du SNUippFSU sur les nouvelles organisations de l’école. La seconde partie porte sur l’école inclusive et les moyens donnés, avec un zoom sur la scolarisation des élèves en situation de handicap. Les dispositifs et structures au service d’une ambition éducative sont défendus : RASED, EGPA, ULIS… La troisième partie cible le travail enseignant, le rôle de concepteur et la place du travail d’équipe. Une quatrième partie développe les revendications sur la formation initiale (la démocratisation de l’accès au métier, les ESPE, la place du concours, les parcours de formation) et la formation continue (les formateurs, contenus et modalités).

Thème 2 : Organisation et fonctionnement de l’école

En trois parties, ce thème évoque les différentes facettes du fonctionnement de l’école en tant que service public d’éducation, avec une introduction qui caractérise les réformes en cours. La première partie cible le fonctionnement de l’école, avec d’une part le développement des revendications autour de la direction (simplification des tâches, formation, décharge), et d’autre part l’importance des métiers non enseignants (AVS,aide à la direction et au fonctionnement de l’école). La deuxième partie porte sur l’exigence d’un service public d’éducation de qualité sur tout le territoire : éducation prioritaire, zones rurales, outre-mer) et sur son financement. La dernière partie traite des relations entre l’école et ses partenaires : parents d’élèves, collectivités et associations partenaires.

Thème 3 : Des droits à réaffirmer et à conquérir pour les personnels

Ce thème traite des droits des personnels, enseignants et non enseignants. La première partie traite des salaires et des carrières, avec des enjeux forts notamment suite au protocole PPCR. Les débats portent notamment sur la place de l’indemnitaire (ISAE, missions par-culières dans l’ASH ou la formation…), sur l’évaluation des enseignants (quelles évolutions ? quelle prise en compte de la dimension collective d’équipe ?). La seconde partie porte sur les conditions de travail des enseignants : pour une baisse de notre temps de travail (quelle organisation de l’école ? Comment passer d’une polyvalence au sein de la classe à une polyvalence d’équipe ?), vers une évolution de nos obligations de service (temps d’accueil, APC, 108h…). Le texte questionne également la façon dont le SNUipp-FSU doit s’intéresser au travail enseignant :comment s’emparer syndicalement des travaux effectués avec des chercheurs ? Comment intégrer dans le temps de travail un temps d’échange sur les pratiques professionnelles ? Enfin, il est largement question de la médecine du travail, largement insuffisante, et des CHSCT. La troisième partie porte sur les droits à respecter et à gagner : l’abandon de la gestion managériale croissante, les questions de mobilité, de temps partiel, de la fin de carrière, la nécessaire formation continue tout au long de la carrière et l’action sociale. La quatrième partie combat la précarité dans les écoles, que ce soient pour les emplois aidés, les AED ou les contractuels. Un zoom pousse la réflexion sur le métier d’AVS qui doit être gagné. Deux parties sont consacrées aux retraites, aux alternatives possibles que nous devons porter et auvdéveloppement de la solidarité intergénérationnelle. Enfin, les trois dernières parties sont respectivement consacrées aux PEGC, à l’éducation à l’étranger et au nouveau corps de psychologue de l’éducation.

Thème 4 : Quel syndicalisme pour transformer l’École et la société, pour obtenir des avancées ?

Ce thème contient deux parties sur notre outil syndical unitaire au service d’une transformation de la société. La première partie développe la volonté du SNUipp-FSU à développer un syndicalisme unitaire, rassembleur, à vocation majoritaire. Le texte effectue un retour sur les dernières élections professionnelles et la nécessité d’unir et rassembler autour de notre projet revendicatif, avec des droits syndicaux renforcés (réunions d’information syndicale, moyens donnés aux délégués des personnels, syndicalisme retraité…). Une sous-partie porte sur l’organisation et le fonctionnement duSNUipp-FSU (démocratie interne, renouvellement, rajeunissement et féminisation des équipes militantes, liens avec la profession), avec un zoom sur le syndicalisme de proximité.

La seconde partie traite des droits humains, de la transition écologique, au travers de nombreuses problématiques d’actualité : droits des enfants et à l’éducation (migrants, Roms, RESF), les luttes contre les discriminations (liées au handicap et à la précarité sociale, droits des femmes, égalité filles garçons, racisme et xénophobies). Une sous-partie porte sur les droits collectifs à préserver : lutte contre l’extrême droite et les politiques sécuritaires qui restreignent les libertés, la laïcité. Un dernier chapitre porte sur les engagements duSNUipp-FSU à l’international.

 

3 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp52 46 rue Victoire de la Marne 52000 Chaumont Tél : 06-51-57-00-56 Courriel : snu52@snuipp.fr

Site optimisé pour "Firefox". Problèmes d’affichage avec I.E.


©Copyright 2006 - SNUipp/FSU Haute-Marne, tous droits réservés.